L'entreprise

1977 : Création de la SEMIDAO (Société d'Economie Mixte).

1997 : Première mise en concurrence de la Semidao (loi Sapin).

1998 : Vote par le CA d’un programme exceptionnel de modernisation et d’adaptation (informatique, télésurveillance, démarche qualité), nouvelle direction.

2000 : La Semidao reconduit ses contrats avec le SAN face aux grands groupes privés. Certification ISO 9002 pour l’ensemble de ses métiers.

2002 : Nouveau contrat : gestion du service d’eau de la commune d’Heyrieux.

2003  : Nouveau contrat : gestion du service d’eau de la commune de La Verpillière.
Certification ISO 9001.

2004 : Signature de la charte d’éthique des SEM d’eau.

2004/2005 : Construction de nouveaux locaux d’exploitation.

2006 : Fondation d’Arpège, association regroupant les EPL d’eau en France.
Michel Bacconnier, président de la Semidao, est élu président d’Arpège.
Création d’une supervision (et pilotage) centralisée de l’ensemble des stations.
Renouvellement de la certification ISO 9001.

2007 : Organisation d’une conférence européenne pour les 30 ans de la Semidao.
Mise en place d’un Système d’information géographique (SIG) et création d’une unité de dépotage (matières de vidange…).

2008 : Lancement de l’exploitation de l’usine de compostage (traitement des boues produites par la station d’épuration de Traffeyère par adjonction de déchets verts).

2009 : Renouvellement de la certification ISO 9001.
2 nouveaux contrats : gestion du service d’eau et gestion de la station d’épuration de la commune de Saint-Jean-de-Bournay.

2010 : Renouvellement après mise en concurrence des contrats de délégation de service public avec la CAPI (eau et assainissement) et avec la commune d’Heyrieux (eau). Prise en charge du service d'assainissement des communes de Saint-Alban-de-Roche et de La Verpillière.

2013 : Prise en charge du service d'eau potable de la commune de Satolas et Bonce au 1er mars.2013.

2014 : Changement de gouvernance de la société suite aux élections municipales. Raymond Feyssaguet est élu président de la SEMIDAO.

2016 : Renforcement des services d'accueil de la clientèle au siège de la SEMIDAO. Modernisation du SIG (Système d'Information Géographique - Plans) avec accès direct possible par les communes sur Internet.

2017 : Nouveau logoNouveau site Internet. Mise en place d’un nouvel outil informatique pour la gestion des clients. Création d’un centre d’appels téléphoniques.  Organisation d’une conférence interactive à l’occasion des 40 ans de la SEMIDAO.

2018 : Transformation de la Société d'Economie Mixte en Société Publique Locale (C.A. du 7 mars 2018). Intervention sur l'ensemble du secteur de la CAPI à partir du 1er mai 2018.

2019 : Une nouvelle Directrice Générale pour la SEMIDAO. Par délibération en date du 21 février 2019, le Conseil d'administration de la SEMIDAO», a nommé Madame Virginie AUGERAUD en qualité de Directrice générale de la Société avec effet au 4 mars 2019.

Les Présidents de la SEMIDAO depuis sa création


• 1977 à 1982 : Pierre OUDOT
• 1983 à 1987 : Marti al DANELUZZI
• 1987 à 1989 : Michel BACCONNIER
• 1989 à 1995 : Jean-Paul GAUCHON
• 1995 à 2001 : Edmond GONNET
• 2001 à 2014 : Michel BACCONNIER
• 2014 à 2018 : Raymond FEYSSAGUET

La SEMIDAO a célébré ses 40 ans d’existence le 21 septembre 2017, retour en images

Le mot du Président lors de la conférence du 21 septembre 2017

La SEMIDAO, fête en 2017 ses 40 ans d’existence et de gestion des services d’eau et d’assainissement, d’abord du Syndicat d’Agglomération Nouvelle de L’Isle d’Abeau (SAN), puis du secteur Ouest de la CAPI, et des Communes d’Heyrieux et de Saint- Jean-de- Bournay.
Elle alimente en eau 26 500 clients, traite plus de 4 millions de m3 d’eaux usées et produit 3 500 tonnes de compost par an à partir des boues d’épuration et de déchets verts.
Elle a su, tout au long de ces années, satisfaire ses clients auprès desquels elle a une image très positive grâce à son professionnalisme, sa compétence technique, et la qualité du service rendu. Elle a su gagner la confiance des élus de son territoire.
La CAPI (Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère) a décidé le 20 décembre 2016 d’unifier les services d’eau et d’assainissement de son territoire et d’en confier la gestion à une Société Publique Locale (SPL) qui garantit la gestion publique de ces services avec une gouvernance assurée par les élus locaux. Ce nouveau mode de gestion entrera en vigueur à l’échéance des contrats actuels au 1er mai 2018.
La SEMIDAO étendra alors son savoir-faire sur l’ensemble du territoire de la CAPI après sa transformation en SPL dont le capital sera détenu à 100% par les collectivités. Elle pourra également s’ouvrir à de nouvelles collectivités.
La Semidao poursuivra ses efforts de modernisation et d’adaptation aux nouvelles exigences afin d’assurer une qualité de services irréprochable et de conserver la confiance des collectivités et de l’ensemble des habitants de ce territoire, comme elle a su le faire depuis sa création il y a maintenant 40 ans.


Raymond Feyssaguet

Président de SEMIDAO

Conférence interactive grand public par Cyril DUFER Salle de l'Isle à L'Isle d'Abeau - L'eau, une ressource fragile

L’eau, une ressource fragile :
Tel était le thème de la soirée organisée par la SEMIDAO le 21 septembre dernier, salle de l’Isle à l’Isle d’Abeau, dans le cadre de son 40e anniversaire.
Les 200 personnes présentes, dont de nombreuses personnalités, ont pu apprécier les interventions des élus locaux ainsi que la conférence interactive de Cyril Dufer. Raymond Feyssaguet Président de la SEMIDAO, Jean Papadopulo Président de la Capi et Alain Jurado Maire de l’Isle d’Abeau ont pris la parole lors de la soirée anniversaire de la SEMIDAO.

Ibrahima Mbodj, Vice-consul du Sénégal et Martine Moy, Présidente de Vivre en Brousse ont apporté leur témoignage sur la situation au Sénégal. En effet, en 2017, Vivre en brousse poursuit ses actions humanitaires dans les villages de brousse au Sénégal. L’association soutenue par de nombreuses entreprises, dont la SEMIDAO, s’engage sur un nouveau programme «course contre la soif» dont l’objectif est de donner accès à l’eau potable aux populations de 12 villages de la commune de Sandiara. Ses actions ont pour effet de permettre aux habitants de vivre plus dignement dans leur pays et d’éviter l’exil vers les pays européens.

Retour en haut de page